Les solutions de Cloud se multiplient pour le meilleur et pour le pire. Aux classiques Box et autres Dropbox, pour n’en citer qu’une partie, sont venus s’ajouter des services tels que Skydrive de Microsoft et Google Drive. On peut toutefois se demander s’il est opportun de stocker toutes ses données sur ce type de service et s’il n’est pas préférable de traiter différemment les données confidentielles et celles qui ne le sont pas.

1) Les données non confidentielles

Certaines données n’ont pas un caractère confidentiel mais doivent être conservées car elles peuvent s’avérer utiles pour l’avenir. Par exemple je dispose de toute une série de pilotes, de fichier pdfs ou issus de suites bureautiques que je me contente de lire et dont je ne suis pas l’auteur, de vieux logiciels, etc… Il ne s’agit pas de données cruciales à protéger des regards indiscrets mais elles peuvent être utiles pour l’avenir. Ce sont donc des données qui peuvent être stockés sans crainte avec un service de type cloud car si elles partent dans la nature cela n’a pas de conséquence.

2) Les données confidentielles

Le cas des données confidentielles est bien plus gênant. En effet la sécurité absolue n’existe pas et le service qui héberge vos données peut faire l’objet d’un acte de piratage. Vos données peuvent donc tomber dans des mains mal intentionnées. En outre certains services de cloud ont des conditions générales dangereuses pour l’utilisateur en prévoyant pour l’hébergement un droit d’utilisation des données largement excessif. Dans ces conditions il semble difficile de recommander de placer ses données confidentielles sur ce type de service. Si malgré cela un hébergement dans les nuages est retenu il semble indispensable de crypter au préalable les fichiers qui vont être envoyés sur cet espace de stockage. En effet la confiance à ses limites.